Les ambitions

Le répertoire

De par les goûts et les sensibilités de son directeur musical, Bernard Spizzi, de part l'envie partagée de son chef de chant, Jean-Christophe André et des seize artistes de chœur, l'Ensemble Haïku - Chœur de chambre, parcourt et propose à une audience la plus large possible un vaste répertoire international.
C'est ainsi que l'ensemble aborde un répertoire couvrant des siècles de polyphonies, du Moyen-Âge au contemporain. Il interprète les grandes œuvres du répertoire dans leur première version (avec piano, pianoforte, orgue, guitare...) qui ont souvent précédé leur version définitive avec orchestre.

L'Ensemble fait aussi transcrire pour piano des oeuvres avec orchestre.

Les créations

L'Ensemble Haïku - Chœur de chambre a pour ambition de faire partager la musique vocale contemporaine internationale par une politique de commandes de petites formes, à des compositeurs actuels, en quelque sorte des Haïkus vocaux, d'où le nom de l'Ensemble. Ces commandes respectent un cahier des charges précis.
Ces créations se mêlent harmonieusement, spirituellement et judicieusement au grand répertoire interprété au coeur du même concert.

Pour sa première programmation, l'Ensemble Haïku a commandé à un jeune compositeur électroacousticien amiénois, Léandre Vaucher, une pièce sur des Haïkus japonais traduits en français, "Kanbatsu" (Sécheresses). Cette pièce fut le "Miroir" de la Cantate Sécheresses de Francis Poulenc. Pour choeur à 4 voix mixtes et support électronique, "Kanbatsu" a été créée le 12 novembre 2011 à Moulins.

D'ores et déjà, des compositeurs sont sollicités :

Laurent Kraif, compositeur et percussionniste sur quelques versets du Stabat Mater.

Michère Reverdy, ancienne élève d'Olivier Messiaen que l'on ne présente plus sur des extraits du Cantique des Cantiques.

Ludovic Thirvaudey, bassoniste et compositeur franco-genevois sur Le Voyage d'Hiver de Schubert.

Léandre Vaucher, électroacousticien, sur des chansons irlandaises, écossaises et anglaises traditionnelles remaniées, et support électroacoustique.

Jean-Christophe Rosaz, Patrick Rutgé... et tant d'autres compositeurs à découvrir !

 

 

Découvertes

De nombreuses œuvres dorment depuis longtemps, quelques soient leurs styles et leurs époques. Bernard Spizzi a restitué en première française le Stabat Mater de Bononcini ainsi que la Missa Sancti Hieronimy de Michaël Haydn, frère de Joseph, dite "Messe aux Hautbois" dont Mozart louait l'écriture et la musicalité dans une lettre à son père.

Un CD consacré aux compositeurs turinois à la cour de Savoie - Fiore, Giay, Fasoli - enregistré sous le label Calliope en 2000 (distribution Harmonia Mundi) sous la direction de Bernard Spizzi a obtenu 5 Diapasons.
Bernard Spizzi continue cette démarche de recherche, et notamment dans la région Auvergne où est officiellement déclaré l'Ensemble Haïku - Chœur de chambre en Préfecture de l'Allier.
L'Ensemble Haïku - Chœur de chambre souhaite s'investir notamment dans la redécouverte des Maîtres de Chapelle de la Cathédrale de Moulins et faire de cette aventure de mémoire un ou deux enregistrements, pour ainsi rendre hommage à ces compositeurs provinciaux, leur redonnant la place et l'estime qu'ils méritent.
Cet attachement à restituer ces pages bourbonnaises n'exclut pas d'autres découvertes dans d'autres régions, d'autres pays.
 

Au service des orchestres et ensembles instrumentaux

L'Ensemble Haïku - Chœur de chambre est mis à la disposition d'orchestres ou d'ensembles instrumentaux (orchestres nationaux, régionaux, maisons d'opéra).
Préparé par Bernard Spizzi, l'Ensemble Haïku - Chœur de chambre est ainsi proposé "clef en main".

 

Color Variations

light

dark